Training et Récupération: L’Erreur Qui Peut Coûter Cher…

training-et-recuperation-lerreur-qui-peut-couter-cher

Il y en a qui s’entrainent genre 7/7 jours ! Et même plusieurs fois par jour ! Alors est-ce que ce comportement est “safe”, sans danger ? Est-ce que c’est comme cela que l’on progresse plus vite ? La logique voudrait que lorsqu’on fournit plus d’effort sur une certaine durée, on obtient des résultats bien meilleurs. “Harder, Better, Faster” comme qui dirait nos amis des Daft Punk ! Mais la récupération est la clé de la réussite en réalité.

Je suis plutôt de ceux qui préfèrent avoir un programme de qualité, avec des jours de pauses entre mes séances, et des périodes de vacances à intervalles régulières. Cela pour plusieurs raisons:

– La première est que comme tout le monde, j’ai une vie en dehors de la salle, et un nombre incroyable de taches à réaliser.
– La seconde est que je fais partie de ceux qui connaissent les limites de leur corps. Avec une triple tendinite je peux vous dire que moi et mes limites on a bien fait connaissance !
– La troisième est que je suis un fainéant je dois l’avouer 😉
– La quatrième est que contrairement à ce que plein de débiles vous diront, ça n’est pas en vous entrainant comme un/une acharné(e) que vous atteindrez plus rapidement des résultats.

La récupération comme source de progression a été prouvé par plusieurs experts. Physiologiquement parlant le corps humain a besoin de récupérer à cause de la fatigue générée par votre entrainement. Fatigue qui se présente sur plusieurs aspects de votre corps et notamment:

Vos muscles + Votre système nerveux

Fatigue musculaire et nerveuse

Mais ça tout le monde s’en fou à vrai dire. Alors si vous souhaitez passer moins de temps à la salle, faites le. Voici un exemple de programmation que vous pourriez avoir:

– 3 à 4 séances d’entrainement par semaine
– 1 à 2 semaines de repos complet tous les 2 ou 3 mois

Ceci est la recette magique qui vous permettra de vous entrainer efficacement et avec une bonne récupération. Ce qui vous permettra de tenir vos programmes sur de très longues durées, contrairement à une personne qui va s’entrainer intensément durant 4 mois, puis qui va s’arrêter parce-que cela lui aura monté à la tête, ou pire, parce-qu’elle se sera blessé.

Le plus chaud est dans la reprise…

Parce-que vous savez comme moi que quand quelque chose nous a écœuré, il devient TRÈS difficile de s’y remettre. Et c’est normal ! C’est dans la nature du cerveau humain 😉 ! Comment peut on éprouver de la joie à faire quelque chose que l’on aime pas/plus ! Parce-qu’on le considère comme quelque chose de trop dur, trop lourd, trop éprouvant ! OUI soulever du poids est quelque chose de difficile ! Quel stupide sens y a-t-il à soulever des poids ? AUCUN ! Si ce n’est améliorer sa santé, son apparence, préparer un défi, par le moyen d’haltères et de machines.

LA FORMULE EN 2 POINTS POUR UN PROGRAMME AU TOP, ET UNE BONNE RÉCUPÉRATION

1. Des séances intenses
2. De la récupération sans remords

Voila les 2 choses que vous devriez faire en sorte de scotcher dans votre cervelle 😉

Rappelez vous, je suis quelqu’un de fainéant, mais quand il s’agit d’entrainement, là je me donne à 200% ! Parce-que j’ai suffisamment d’énergie pour le faire. Parce-que je ne suis pas lassé d’une succession de séances interminables. Parce-que je ne me sent pas comme en plein désert à 50°C, épuisé, avec comme seul source d’eau mon urine dans une peau de chèvre.

Cela me permet de prendre mes jours de repos sans remords. Est-ce que je pourrait m’entrainer ? Certainement oui ! Mais si je le fais ce ne sera que très rarement, et parce-que cela m’aura démangé plus qu’autre chose. Mais je sais que j’ai fournit un travail correct lors de ma précédente séance, ou précédente période d’entrainement. Donc je préfère profiter de mon jour de repos. Quoi de mieux que de savoir que le travail est accomplit ?

Sur ceux, guerrier/ère, passez une bonne journée. Que ce soit un jour d’entrainement ou de repos, faites en sorte d’être à 100% dans ce que vous faites.