Choisir Un Régime Alimentaire Pour Maigrir: Les 3 Erreurs Qui Ne Pardonnent PAS!

choisir-un-regime-plus-cest-dur-mieux-cest

Aujourd’hui je vais vous parler de 3 erreurs assez communes dans le choix d’un régime alimentaire pour maigrir. Il s’agit de mauvaises croyances qui peuvent vous mener à l’échec voir plus ! De cette manière vous ne tomberez pas dans le piège.

  • La première est de croire que plus votre nouvelle dièt sera dur, mieux ce sera !
  • La deuxième croyance qui mène à l’échec c’est de choisir un programme qui vous fasse perdre du poids trop vite. Vouloir allez vite, obtenir des résultats tout de suite, maintenant.
  • Et la 3ème erreur c’est de croire en des aliments magiques, qui vont faire quasi tout le travail pour vous.

À la fin de cet article vous devriez être capable de décrire ce qu’est un bon programme alimentaire, mais surtout vous serez capable d’écarter tous ces programmes absolument bidon qui vous feront perdre votre temps plus que tout.


Et pour celles qui voudront commencer dès demain, j’ai rédigé pour vous un article spécial dans lequel je vous donne 3 astuces pour perdre du poids. Je vous explique comment j’ai moi même changé et comment vous pouvez vous aussi le faire. Cliquez ici pour accéder tout de suite:

cliquez ici


Choisir un Régime alimentaire pour maigrir: Le plus dur, le mieux !

Qu’est-ce que j’entends par “dur” ? Et bien d’abord il s’agit de réduire votre apport calorique trop drastiquement.

Le problème avec ça n’est pas que cela ne fonctionne pas, au contraire. Mais le vrai problème est la façon dont ces régimes alimentaires vous emmènent à utiliser ce principe.

Le principe INDISCUTABLE de la réduction calorique: Le régime hypocalorique ! Qu’est-ce que c’est !

Je ne discute pas du principe. Le truc à comprendre c’est que, quand on parle de régime alimentaire pour perdre ou prendre du poids, les calories sont des “maîtres”, parce-que c’est le décompte à la fin de votre journée qui a de l’importance. La différence entre votre consommation et votre dépense. Vous pourriez probablement consommer n’importe quoi, si au final cette différence n’est pas au rendez-vous, vous aurez zéro résultat.

“TOUS les régimes se basent sur ce principe là, qui fait TOUTE la différence”

  • Lorsque vous cherchez à perdre du poids vous allez suivre un régime hypocalorique (où les calories consommées sont inférieurs aux calories dépensées)
  • Lorsque vous cherchez à prendre du poids vous suivez un régime HYPERcalorique (l’inverse de l’hypocalorique)
  • Peut être que vous cherchez à vous approcher de zéro calorie par jour…

    En-dessous-de-zero-calories

    Le problème c’est que pas mal de régimes vous mènent à la catastrophe ! Et cela de 2 manières:

    La première est qu’ils vous font consommer qu’une certaine classe d’aliments, ou 1 seul aliment pour certains. Une restriction dans le genre régime “soupe” ou le régime “pomme” où vous ne mangez STRICTEMENT que de ces aliments.

    La seconde manière est tout simplement que ces régimes vous limitent dans votre alimentation tellement, que cela créer un énorme déficit au final, au delà des 400 kcal par jour, ce qui est vraiment, vraiment, vraiment déconseillé. Nous allons voir pourquoi tout de suite.

    Le principe de X régime fonctionne, mais la méthode laisse à désirer…

    Donc l’idée est que le principe de la réduction calorique ça n’est pas une erreur en soi dans le choix d’un régime. Le problème c’est COMMENT est-ce qu’on vous emmène à réaliser cette réduction.

    Si vous voulez éviter toute sorte de problèmes, éviter de suivre un régime basé sur une réduction de plus de 300 Kcal/jour.

    Une fois que vous avez fait cela il vous reste une chose assez “radicale” à éviter:

    Changer brutalement vos habitudes alimentaires…

    Imaginez le truc 1 minute. Vous êtes motivé comme jamais, et là votre nouveau plan de régime vous dit:

    “Jette à la poubelle cette boite de cookies au chocolat, tu n’en mangeras plus jamais !! jamais !!!!”

    Est-ce que c’est pas le genre de chose qui pourrait vous plomber le moral ? Ok c’est probablement une bonne chose de ne plus consommer ces cookies, mais faut-il vraiment s’en débarrasser à tout jamais ?

    Ne suivez pas un régime qui vous fasse passer du jour à la nuit. Le plus important est de savoir être conscient de ses mauvaises habitudes et de les réduire progressivement. Vous pouvez aussi opter pour la stratégie du CHEAT DAY qui consiste à une fois par semaine manger absolument tout ce que vous voulez.


    Et puis vous découvrirez ici quelle stratégie j’ai utilisé. Tout comme la gravité est ce qui nous attire vers le sol, les techniques que j’utilise font perdre du poids. C’est juste mécanique. Je vous dévoile tout ici:

    cliquez ici


    Le régime “Mince et sans amis”

    le-regime-seul-et-sans-amis

    Ok le second risque lorsqu’on suit un régime trop restrictif, c’est que cela vous limite énormément dans vos sorties. Imaginez que vous soyez invité à un anniversaire, ou une invitation quelconque ou vous allez être en présence de vos amis et de bouffe. Qu’est ce que vous faites ? Vous allez refuser parce-que vous prenez le risque de craquer ? Quel motif vous allez bien pouvoir trouver pour dire à vos amis que vous ne pouvez pas venir ? Que vous vous êtes cassé la jambe ?

    “Le nouveau code ! La secte des êtres minces !!”

    Si vous choisissez un régime qui vous empêche de fréquenter vos amis, ça n’est tout simplement pas un bon régime. Vous devez être en mesure d’avoir des petites occasions, de VIVRE tout simplement. Autrement vous allez péter les plombs.

    Effet secondaire assez violent de 90% des dièt

    Quand je parle de dièt je fait référence à tous ces régimes à la mode nous sommes d’accord. Vous savez ce qui se passe quand vous vous privez ? Vous avez faim. C’est logique non ? Et un des symptômes de cette sensation de faim c’est “être sur les nerfs” ! La moindre remarque de travers et c’est la chaussure qui part tel un projectile ultra sophistiqué de l’armée.

    Donc non seulement vous passez à coté de votre objectif en terme de santé et silhouette, mais vous perdrez aussi vos amis, dont un gravement défiguré. Le choix du bon “régime” à beaucoup plus d’implications que de choisir du pain à la boulangerie. Et il y a une deuxième erreur pour aggraver le tout…

    Vouloir aller trop vite dans sa perte de poids

    risques-dune-perte-de-poids-rapide-regime-hosto

    Vous savez, il y a des centaines de personnes chaque jour qui cherchent à perdre 10 à à 15 kilos en 2 semaines. Je le sais car il suffit de consulter l’outil statistique de Google pour connaitre les recherches effectuées.

    Il y a 2 risques INÉVITABLES à vouloir aller vite: d’abord des problèmes de santé, puis en plus de ça une rechute systématique. Quand vous jetez une balle en l’air, plus vous jetterez fort et plus elle retombera vite. Et bien la c’est à peu près pareil, avec plus de chances de se prendre la balle dans la tronche 😉

    Vitesse = Danger

    En général tout ce qui est associé à la vitesse s’accompagne de risques. Par exemple il y a quelque temps je me souviens avoir voulu progresser ultra rapidement sur un exercice en musculation. Et j’ai effectivement progressé très très vite en allant de 40 à 110 kilos en deadlift (soulevé de terre). Bien que je maitrise assez bien la réalisation de cet exercice, cela n’empêche que je n’ai pas pu éviter la triple tendinite. Tout simplement parce-que mon corps n’était pas prêt.

    Donc il existe des risques de blessures bien réelles et en ce qui concerne la perte de poids il faut savoir qu’une perte de plus de 4 kilos par semaine présente des risques au niveau du foie, de la pression sanguine, vous pourriez être amené à avoir des douleurs abdominales et aussi à ressentir beaucoup de fatigue.

    Résultats rapides = Échec rapide

    Quand une personne perd beaucoup de poids en très peu de temps, elle pense souvent avoir perdu de la graisse, qu’il est plus probable que ce soit du muscle. Parce-que le muscle pèse plus lourd que la graisse à volume égal. Et tout simplement parce-que ça ne fonctionne pas comme ça.

    La seconde chose est que plus vous allez chercher à aller vite, plus votre métabolisme réagira à cette “menace” en ralentissant, ce qui fait que vous aurez beau réduire les quantités de calories ça ne marchera pas. Et lorsque vous reprendrez un rythme “normal” alimentaire, vous reprendrez du poids.

    Les aliments miracles !!

    les-aliments-miracles-aide-tils-vraiment

    Pour terminer j’aimerai vous parler de ces aliments “miracles”, qui en fait ne sont pas si miraculeux que ça.

    Vous remarquerez que beaucoup de ces aliments, tel que les protéines, la spiruline etc… sont surtout des compléments. Et qu’est-ce qu’on voit souvent sur les emballages de compléments ?

    “Doit faire partie d’un régime alimentaire équilibrée”

    Exactement. Cela veut dire que vous aurez beau prendre de ces “aliments magiques”, si votre dièt dans sa globalité n’est pas bonne. Ça ne va pas changer grand chose. Cela peut être d’une aide intéressante cela dit.

    Et puis si on appel ces aliments “compléments” c’est bien pour une bonne raison. C’est qu’ils doivent être un plus. Une aide supplémentaire. Ça n’est pas eux qui vont vous sauver si vous ne consommez que de la crotte de cheval à coté.

    Très bien alors je crois que je vais finir sur cette métaphore pour une fois. Je vous ai parlé dans cette article des 3 plus grosses erreurs dans le choix d’un régime. Donc allez y doucement, prenez votre temps, ne choquez pas votre organisme, ni vos amis et vous verrez que vous perdrez du poids sans jamais le reprendre.