Comment Arrêter de Trop Manger: 7 Façons de Reconnaître Une Sensation de Faim

comment-arreter-de-trop-manger

Dans cet article je vais vous donner 7 paramètres pour reconnaitre une sensation de faim. Alors souvent vous avez peut-être entendu dire que le manque d’exercice faisait grossir. Ce qui est vrai, je ne vais pas vous mentir. Mais ce qui JOUE plus que ça, c’est votre alimentation. Si votre dièt est minable, vous obtiendrez des résultats…minables. Et si en plus de ça vous mangez plus que le vrai besoin de votre corps, la je vous parle même pas des retombées.

À l’inverse, en sachant reconnaitre la situation, où manger est nécessaire au corps, vous saurez alors écarter plus facilement votre gourmandise, et tout ce qui en réalité vous fait prendre du gras au lieu d’en perdre.

“Parce que manger à sa faim, ça n’est pas ce qui pose problème…”

Le problème est de manger lorsqu’on a pas un BESOIN PHYSIQUE ! La ligne est peut-être difficile à entrevoir, mais heureusement, avec les conseils que je vais vous donner tout de suite, j’espère que vous prendrez mieux conscience de la chose.

Qu’est-ce qui provoque l’envie de manger ?

Il existe d’une part la faim émotionnelle, dont je ne vais pas parler en détail dans cet article, et de l’autre la faim physique. Voici quelques exemples pour bien faire la différence:

Vous passez devant un Kebab, une sandwicherie, une boulangerie…

Et voyez en vitrine de délicieux éclairs au chocolat ! Que faites-vous ? Il y a de fortes chances que cela provoque une faim émotionnelle !

Passer-devant-les-vitrines-a-gateaux

Vous sortez du boulot à 17H, et vous sentez votre estomac gargouiller…

D’où vient cette sensation ? Une faim physique.
Estomac-qui-gargouille

Il est 10H du matin, et vous ressentez une petite fatigue, une sensation de froid…. Faim physique.

Il est 16H et vous venez d’avoir un conflit avec votre collègue de travail…

Ou votre tante, ou peu importe, et vous n’avez qu’une envie: Vous faire un bon sandwich ou vous prendre une belle part de gâteau pour décompresser. Vous l’aurez sûrement deviné, ici nous sommes plus sur de la faim émotionnelle que de la faim physique. Même si l’irritabilité peut être un signe de faim physique.

le-boss-qui-pete-les-plombs

Avez-vous déjà été dans une de ces situations ? Sauriez-vous maintenant différencier une sensation de faim physique d’une faim émotionnelle ? Alors pour vous aider,
je veux vous donner le facteur le plus important à prendre en compte afin de lutter contre cette sensation de faim !
Ce facteur est l’index glycémique, en d’autres termes le niveau de sucre dans votre sang.

Plus cet index glycémique sera bas, plus cela stimulera une hormone qu’on appelle ghréline, une hormone qui stimule l’appétit. Nous allons revenir la dessus dans quelques instants…

la 1ère étape pour lutter contre vos envies de manger…

C’est de savoir reconnaître vos sensations de faim, pour mieux les combattre:

  • Le 1er paramètre, comme vous devez vous en douter : le ventre qui gargouille ! Ça n’est ni un mal d’estomac, ni une espèce de crampe, mais tout simplement le ventre qui gargouille ! En général 3 à 4 heures après le dernier repas, et qui signifie un besoin de manger tout simplement ! Une faim physique (et non pas “fin physique”, ce qui serait plutôt effrayant ;)).
  • Le 2eme paramètre est l’irritabilité, cela arrive à pas mal de personnes, et on croirait que c’est le stress qui cause cela, mais la fin physique contribue pas mal !
  • 3eme paramètre : la sensation de froid ! Si vous avez oublié de mettre un pull-over avant d’aller au boulot le matin, en plein hiver, on ne parle pas de la même chose. Ici c’est plutôt une sensation de froid, un peu comme de la fatigue, et qui peut vous amener à vous habiller même en plein été.
  • La perte d’attention : le manque de concentration, on l’a tous expérimenté au moins une centaine de fois, ça peut être au travail, si vous suivez des études, ou même à la maison lorsque vous réalisez une tâche quelconque. Par exemple j’ai remarqué que lorsque je rédige des articles ou fait quelques recherches sur le web je suis beaucoup plus efficace après avoir mangé, enfin j’arrive beaucoup mieux à me concentrer.
  • Le ventre creux, et je ne parle ni de douleurs d’estomac, ni d’abdomen qui serait soudainement devenu ultra plat ! Mais la sensation d’avoir l’estomac bien rentré, serré ! C’est un des signes de faim physique.
  • Vous avez la tête qui tourne ? Un peu comme lorsqu’on est à 2 doigts de tomber dans les pommes ? C’est plus ou moins la même situation ! Si vous sentez que vous allez vous affaler, c’est que le niveau de sucre dans votre sang est trop faible ! Juste avant de tomber dans les pommes vous expérimentez une sensation de tête qui tourne. Alors faites une pause et prenez 15 à 20 minutes pour vous préparer un petit repas.
  • Enfin, dernier paramètre : un odorat plus sensible ! Vous savez ces fois où vous passez devant une boutique, un magasin qui vend des sandwiches dans la rue et vous sentez cette odeur ! Non en fait, là nous sommes plus sur de la faim émotionnelle, même si on a tendance à prêter plus d’attention aux odeurs lorsqu’on a l’estomac vide que plein !

Declencheur de faim

Voilà, donc je viens d’énumérer les quelques paramètres à prendre en compte afin de savoir reconnaître une sensation de faim physique.

La 2e étape est de combattre efficacement cette sensation de faim:

Afin de ne plus tomber dans le piège de manger tout et n’importe quoi à n’importe quelle heure ! Enfin cela va grandement diminuer les chances que cela se produise.

Si vous avez lu le début de cet article, vous savez quel est le facteur le plus important pour limiter cette sensation de faim. Ce facteur c’est votre index glycémique ! Donc, pour faire simple vous devez éviter de jouer au yo-yo avec votre niveau de sucre dans le sang. Pour cela rien de plus simple : il suffit de privilégier les aliments à index glycémique bas ou moyen. Cela dans le but de maintenir tout au long de votre journée une glycémie stable.


Pour les femmes qui veulent se prendre en main, je vous donne ici quelques astuces a suivre pour bien démarrer. je vous explique comment j’ai fait pour prendre le contrôle sur mon poids et comment vous aussi vous pouvez y arriver. Tout est ici:
cliquez ici


Privilégiez des aliments comme le riz complet, les pâtes complètes, des légumes verts, tous les aliments riches en fibres. Et à côté de cela, limitez votre consommation de gâteau, chocolat, pâtisserie et autre. Pour vous aider, vous pouvez télécharger au format A4 ce petit tableau pratique, avec quelques aliments et leur index glycémique. Ce tableau  vous permettra de vous familiariser avec l’index glycémique des aliments (téléchargeable et imprimable). Vous pourrez aussi créer votre propre tableau avec les aliments que vous avez l’habitude de consommer, histoire de mettre sur papier ce que vous manger. Pour le télécharger supportez nous en cliquant sur un des boutons sociales.

Tableau-des-indices-glycemique

[sociallocker]Cliquez ici pour télécharger le tableau et la liste d’aliments avec leur index[/sociallocker]
 

Si vous consommez des aliments à fort indice glycémique, comme du miel par exemple (J’ADORE le miel!), faites en sorte d’en consommer autour de vos entrainements, afin de limiter les problèmes liés à un index glycémique élevé (comme stocker des graisses, être fatigué, en plus d’avoir faim…).

Autre point important, essayez d’avoir suffisamment de repas dans votre journée. 2 repas ne sont pas suffisants il faut être dans la moyenne des 4 à 6 repas par jour (pas nécessairement des gros repas) pour mettre toutes les chances de votre côté et ne pas ressentir de sensation de faim.

Mangez moins sucré, c’est le secret 😉 Et accessoirement cela vous rendra moins vulnérable aux attaques de vampires (moins de sucre dans le sang…) 😉

Si vous avez aimé merci de partager cet article, rejoignez nous sur les réseaux sociaux. C’était Farid, FormuleForme. PEACE !!